Communiqué de presse

Frick – Neuchâtel, 23.04.2021

Les premiers résultats d’un sondage représentatifs de l’Institut de recherche sur l’agriculture biologique (Irab-Fibl) sur la consommation durable montrent que la population suisse – surtout les femmes – est prête à renoncer aux pesticides de synthèse comme le demande l’Initiative pour une Suisse libre de pesticides de synthèse. C’est un signal clair pour la votation du 13 juin.

L’Institut de recherche sur l’agriculture biologique (Irab-Fibl) effectue chaque année un sondage sur la consommation des ménages. Cette année, le sondage a aussi porté sur l’importance de certains objectifs de durabilité en ce qui concerne les produits alimentaires. Le résultat du sondage est clair. « Une importante majorité de la population suisse considère que la réduction des pesticides chimiques de synthèse est un sujet très important. Cela montre que notre initiative touche une corde sensible et qu’elle a de bonnes chances de l’emporter le 13 juin, » explique Dominik Waser, membre du comité d’initiative.

Ces résultats ne sont pas dus au hasard, car cela fait des années que la politique agricole suisse ne parvient pas à donner une réponse appropriée à la menace que constituent les pesticides de synthèse. Les Suiss-esses ne veulent pas de pesticides dans leurs aliments ni de cours d’eau empoisonnés. Iels ne veulent plus financer les atteintes à leur santé et la destruction de leur environnement. Si cette majorité vote selon ses convictions le 13 juin, l’Initiative sur les pesticides permettra à l’agriculture suisse de fleurir d’ici 10 ans et d’être un exemple de la façon dont l’agriculture et la santé peuvent travailler ensemble, » explique encore Dominik Waser. L’Initiative pour une Suisse libre de pesticides de synthèse est la seule façon de déterminer un scénario de sortie réaliste et faisable.

Des organisations agricoles soutiennent l’Initiative sur les pesticides

Mardi 20 avril, le Oui du 13 juin est devenu encore un peu plus réaliste. Les trois organisations agricoles que sont Bio Suisse, Demeter Suisse et l’Association des petits paysans VKMB ont organisé une conférence de presse pour annoncer un soutien clair à l’Initiative sur les pesticides et lancer leur propre campagne de votation. « Le soutien de plus de 8000 paysan-nes suisses montre que notre revendication de renoncer aux pesticides de synthèse ouvre une voie que le monde agricole est prêt à emprunter, » se réjouit Dominik Waser qui ajoute que : « ce clair oui des organisations paysannes prouve bien que notre initiative constitue bien une chance pour l’agriculture suisse et donc pour les pays dans son ensemble ».

Nous nous préparons avec confiance au scrutin du 13 juin, car nous sommes fort-es du soutien des organisations agricoles et des résultats du sondage qui montrent que la majorité de la population soutient les objectifs de l’Initiative pour une Suisse libre de pesticides de synthèse.

Liens utiles
Sondage Baromètre bio FiBL : Attitudes des consommatrices et consommateurs suisses à l’égard des objectifs de développement durable relatifs à une consommation alimentaire durable

Un OUI agricole à l’Initiative sur les pesticides de la part de Bio Suisse, Demeter Suisse et de l’Association des petits paysans VKMB

Pour plus d’informations
Clément Tolusso, attaché de presse, 079 213 41 06